Série

Fiche

Le saviez-vous ?

Guide des épisodes
Saison 1
Saison 2
Saison 3
Saison 4
Saison 5
Saison 6
Saison 7

Dossiers
Mode d'emploi
Le générique
Les musiques
Les erreurs
Le doublage
Reese, un imbécile ?
Le mystère des âges
Francis, le routard
Où habite Malcolm ?
La French touch
La vie en rose
Sur les traces de
     Malcolm

La continuité

On n'est pas là
     pour rigoler !

L'absurde
Les audiences

Sagas
Bernard le hamster
Le couple romantique
Épisodes
     extraordinaires

Épisodes doubles

Classements
Top 10 scènes cultes





Le doublage
Par Alexandre Salcedo



Il est très probable que vous n'auriez jamais connu la série Malcolm si celle-ci n'avait pas été doublée en Français, dans la version diffusée sur l'hexagone, par la chaîne M6. Mais qui sont ces personnes dans l'ombre qui nous permettent d'apprécier la série dans la langue de Molière ? La version française est-elle aussi fidèle que la version originale ?


VO/VF : que choisir ?
Le débat entre les pro VF et pro VO existe pratiquement dans toutes les séries étrangères diffusées en France : Friends, Urgences, Buffy, Alias… Et bien évidemment, Malcolm ne déroge pas à cette règle ! Certains en effets préfèrent la version doublée en Français, plus simple et moins contraignante pour le téléspectateur, et d'autres ne jurent que par la version originale, seule selon eux qui mérite notre attention, car c'est la version voulue par le réalisateur, au mot près.
Si l'on peut considérer que la version originale est plutôt destinée aux fans puristes de la série et qu'au contraire, la version française est plus futile, il n'en existe pas en fait de bonne ou mauvaise. Le plus intéressant reste de regarder un même épisode de Malcolm en VO et en VF afin de se rendre compte des bons et des mauvais côtés de chaque version.

La version originale

C'est la seule, la bonne, la vraie version ! Elle est plébiscitée par les fans les plus assidus de la série, vous savez, ceux qui font des recherches interminables sur Internet, ceux qui achètent tous les produits dérivés ! La version originale retransmet les intonations, les expressions, les phrases voulues par Linwood Boomer, le créateur de la série, à la virgule près. Plutôt destinée à un public anglophone, ou comprenant bien le langage américain, elle peut être idéale pour l'apprentissage de l'américain courant. Malheureusement, il faudra voyager aux États-Unis ou en Grande-Bretagne pour pouvoir regarder la version originale de Malcolm, aucune chaîne hertzienne ou du satellite en France ne la diffusant pour le moment.

Les reproches de la version originale sont plus particulièrement attribués à la version originale sous-titrée (VOST), qui sont les mêmes que pour la version française. Les traducteurs sont là aussi obligés de modifier le texte original, mais ici, ce sont essentiellement pour des raisons techniques. En effet, le cerveau humain n'étant pas capable de lire aussi vite qu'il n'entend, il faut résumer le mieux possible ce qui est dit, pour qu'une réplique puisse se comprendre en un minimum de mots. Dans ce cas, il est évident que certains détails, qui peuvent paraître déterminants dans une version entendue normalement seront occultés. La version originale sous-titrée, destinée à ceux qui désirent connaître la version originale sans pour autant être anglophone n'est donc pas une version totalement fidèle à l'originale, puisqu'elle est laissée au jugement du traducteur, qui lui seul peut décider de l'importance ou non d'une réplique. Cependant la VOST peut tout à fait constituer une aide de traduction uniquement, en indiquant simplement le sens général de la réplique s'il y subsiste un doute. Cela laisse de plus le temps au téléspectateur de voir la scène et de ne pas laisser son regard en bas de l'image pendant tout l'épisode, à lire les sous-titres. Malheureusement, la VOST de Malcolm en français est pratiquement inexistante, puisqu'elle n'est même pas disponible sur le DVD de la série sorti outre-Atlantique…

La version française

C'est la seule version diffusée sur les chaînes françaises, en l'occurrence M6, Série Club et Paris Première. La plupart des téléspectateurs ne connaissent donc que celle-ci. Que dire à propos de cette version ? Les reproches les plus souvent formulés concernent la déformation des dialogues par rapport à la version originale. D'une manière générale, ces déformations se ressentent lors des répliques vulgaires, très présentes dans Malcolm in the Middle aux États-Unis. Sans aller jusqu'à des dialogues obscènes, il peut arriver que certaines expressions grossières soient remplacées dans la version française par un synonyme plus "politiquement correct". Sur ce point, c'est au diffuseur, M6, de décider quel mot ou expression est à modifier. Et à l'image de la société américaine où la religion est très présente, l'expression "Oh my God !" ("Oh mon Dieu !"), souvent présente dans Malcolm, comme dans d'autres séries, est souvent remplacée en France par des "Bon sang !" ou des "Oh mais c'est pas vrai !", plus courant dans notre langage. Il est vrai que certaines phrases, expressions ou références, typiques de la culture américaine, peuvent ne pas être comprises par les téléspectateurs. C'est donc à Libra Films, société chargée du doublage en France, à adapter la version originale pour s'assurer de la bonne compréhension de chacun, tout en essayant de restituer le mieux possible les intentions des auteurs originaux.

Une autre critique concerne le changement de titres d'épisodes. Il n'est pas rare en effet de voir, au lieu d'une simple traduction du titre original, un changement total de sens. Par exemple, l'épisode 1.14 : "Rollerskates" en VO devient "Le mot de trop" en VF. La compréhension du thème principal de l'épisode devient moins évidente donc, puisqu'on sait dans la version originale que l'on parlera de patins à roulettes, alors que dans la version française, on ne connaît pas le contexte dans lequel aura été prononcé ce "mot de trop". Cependant, il existe des cas où les titres français sont mieux trouvés et plus originaux que les titres originaux. On peut penser à l'épisode 2.15 : "The Grandparents" en VO, et "Conflit de générations" en VF. Dans ce dernier titre, l'action est résumée en une expression tout en se doutant des protagonistes de l'histoire. Il faut aussi noter que certains titres français des deux dernières saisons de Malcolm font référence à des oeuvres musicales ou cinématographiques comme l'épisode 6.01, "Il faut sauver le soldat Reese" ou l'épisode 6.13, "On ira tous au paradis".

Les doubleurs français vont jusqu'à changer le titre original de la série ! En effet, Malcolm s'appelle en version originale : Malcolm in the Middle, littéralement, "Malcolm au Milieu". Ici, il prend plusieurs sens, puisque ce titre désigne à la fois la position du héros dans l'histoire, Malcolm étant le personnage principal autour duquel les histoires existent, ainsi que sa position chez les enfants, entre Reese et Dewey, Francis étant parti de la maison, puis vraiment au milieu lors de la naissance de Jamie, le cinquième enfant. En France, la série n'a pas été appelée "Malcolm au Milieu", sûrement pour des raisons de compréhension, et a sobrement été baptisée Malcolm. Et qui dit changement de nom dit changement de générique : M6 modifie elle-même les génériques qui sont donc différents de la version originale, en ôtant les scènes jugées trop violentes pour un jeune public. Ainsi, le téléspectateur français est privé de l’image amusante du boxeur cubain ratant le Canadien Willie de Wit et mettant l’arbitre du match K.O., une image dont le créateur de la série Linwood Boomer se délecte !

Mais d'une manière générale, le doublage français reste de très bonne qualité, contrairement à nos voisins allemands et espagnols qui sont moins bien lotis. Le départ de Romain Douilly, la voix française de Reese, à la fin de la saison 2, et remplacé par Donald Reignoux a été une frayeur pour les fans français. En général, les changements de voix tuent une série (pensons à la saison 9 et 10 de Friends en Français !), mais Donald a réussi à créer une voix délirante autour du personnage de Reese qui lui convient tout aussi bien, sinon mieux. On peut également s'étonner de la ressemblance étonnante entre la voix de Bryan Crantson et celle de sa voix française, Jean-Louis Faure. Celui-ci reproduit parfaitement les mimiques vocales des délires du personnage de Hal, pour notre plus grand plaisir ! Un autre avantage de cette série au niveau du doublage, c'est qu'à l'inverse d'une série comme Friends, où les personnages restent figés dans le temps, âgés de la trentaine, les enfants dans Malcolm ne cessent de grandir, tout comme les acteurs de doublage. Cela oblige Libra Films à se resservir des vieilles bandes sonores lors des flash-back, pour éviter qu'un acteur de doublage qui aura mué double son personnage jeune dans la scène de flash-back avec une voix d'adulte.

La version française est donc une bonne alternative aux réticents de la version originale et des sous-titres. C'est la version qui a tout de même fait connaître Malcolm en France et à qui on doit le succès que l'on connaît.


Les comédiens de doublage
C'est la société Libra Films qui est chargée en France de doubler la série Malcolm en Français, sous la direction de Catherine Le Lann, qui a effectué tous les essais des comédiens doubleurs, et qui a réussi a dénicher des voix très différentes mais qui s'adaptent parfaitement non pas aux acteurs, mais aux personnages, tous plus délirants les uns que les autres !

Brice Ournac (Malcolm)
Biographie
Né le 30 septembre 1987, Brice Ournac a démarré sa carrière par le théâtre amateur, en jouant notamment La Mégère apprivoisée de Shakespeare et La Cantatrice chauve d'Eugène Ionesco. C'est sa mère qui l'inscrit à un cours d'art dramatique, à l'âge de sept ans, "car je faisais tout le temps le pitre" ! Un univers qui l'amènera à ses premiers doublages, quelques années plus tard. Il devient rapidement un habitué des plateaux de synchronisation, puisqu'il double le petit Haley Joel Osment, rendu célèbre par Sixième sens ainsi que Malcolm dans la série éponyme. Il avoue tout de même préférer doubler des personnages dramatiques, qui nécessitent plus de concentration. Depuis 2004, Brice Ournac alterne doublage et rôles live. On a pu notamment le voir à la télévision dans Commissaire Moulin (2004), Soeur-Thérèse.com (épisode "Pêché de gourmandise", 2005) et Central nuit (épisode "Petits et grands voyous", 2007). Depuis l'arrêt de Malcolm, bien qu'il n'ait pas tout à fait quitté le monde du doublage, Brice s'oriente plutôt vers une carrière de comédien présent à l'image et souhaiterait s'essayer au cinéma, un domaine qu'il ne connaît pas encore.

Voxographie sélective
Films
2003 | Le Secret des frères McCan | Haley Joel Osment (Walter)
2002 | Méchant menteur | Frankie Muniz (Jason Shepherd)
2001 | A.I. Intelligence artificielle | Haley Joel Osment (David Switon)
2001 | Cœurs perdus en Atlantide | Anton Yelchin (Bobby O'Garfield)
2000 | Un monde meilleur | Haley Joel Osment (Trevor McKiney)
1999 | Sixième Sens | Haley Joel Osment (Cole Sear)
1999 | Anna et le roi | Tom Felton (Louis Leonowens)

Séries
2009-2011 | Merlin | Colin Morgan (Merlin)
2008 | Veronica Mars | Kyle Gallner (Cassidy "Beaver" Casblancas)
2007-2008 | Skins | Mike Bailey (Colin Morgan)
2007 | Power Rangers : Force mystique | Nic Sampson (Charlie "Chip" Thorn)
2001 | Parents à tout prix | Griffin Frazen (James Finnerty)

Téléfilms
Les épreuves de la vie | Jordan Warkol (Benjamin Fermoyle)
Rivages mortels | Haley Joel Osment (Dylan)

Dessins animés
2002 | Hé Arnold ! le film (Arnold)
1999 | Pinocchio et Gepetto (Pinocchio)

Romain Douilly (Reese) [saison 1 et saison 2]
Biographie
Romain Douilly est la première voix française de Reese, jubilatoire puisqu'elle nous retransmet parfaitement le caractère décalé du personnage ! À la fin de la saison 2, il déménage de Paris et doit quitter le doublage de la série, et est remplacé par Donald Reignoux, une pointure dans le doublage à la télévision.



Voxographie sélective
Dessins animés
Hé Arnold ! (Harold)
Evangelion (Kensuke)

Donald Reignoux (Reese) [à partir de la saison 3]
Biographie
Né le 20 mai 1982, Donald Reignoux a débuté le doublage à l'âge de 11 ans, par hasard, grâce à Claude Lombard qui cherchait des enfants pour faire des ambiances. Avec le bouche à oreille, il a pu en faire son métier. Aujourd'hui, Donald est une voix reconnue dans la profession, et très régulièrement entendue dans les dessins animés notamment. Côté loisirs, il est adepte de la moto acrobatique, activité qu'il a du arrêter après un accident pendant un show qui a failli lui coûter les jambes. Il est adepte d'Internet puisqu'il gérait un site Internet, et reste un gros joueur en réseau. Donald Reignoux a également chanté en duo avec Jean-Claude Corbel le générique du dessin animé Christophe Colomb, diffusé en 1992 sur M6. Donald Reignoux est également l'une des deux voix-off de la radio NRJ, la voix-off de NRJ12, et de Disney XD.

Écouter Donald Reignoux chanter le générique de Christophe Colomb :


En savoir plus : lire l'interview de Donald Reignoux


Voxographie sélective
Films
2011 | Tron l'héritage | (voix additionnelles)
2011 | Le Complexe du Castor | Anton Yelchin (Porter)
2011 | Shank | Michael Socha (Craze)
2010 | Jackass 3D | Spike Jonze (lui-même) et directeur artistique de la VF
2010 | Trop belle ! | Jay Baruchel (Kirk)
2010 | The Social Network | Jesse Eisenberg (Mark Zuckerberg)
2010 | Cher John | Channing Tatum (John Tyree)
2010 | L'Apprenti Sorcier | Jay Baruchel (Dave Stutler)
2009 | Max et les maximonstres | Paul Dano (Alexander)
2009 | Fighting | Channing Tatum (Shawn Mc Arthur)
2009 | Pandorum | Ben Foster (Caporal Bower)
2009 | Bienvenue à Zombieland | Jesse Eisenberg (Columbus)
2009 | (500) jours ensemble | Joseph Gordon-Levitt (Tom Hansen)
2009 | Twilight - Chapitre 1 : fascination | Michael Welch (Mike Newton)
2009 | G.I. Joe - Le réveil du Cobra | Channing Tatum (Conrad 'Duke' Hauser)
2009 | Terminator Renaissance | Anton Yelchin (Kyle Reese)
2008 | Jumper | Jamie Bell (Griffin)
2008 | Never Back Down | Sean Faris (Jake Tyler)
2008 | Love Gourou | Justin Timberlake (Jacques Grande)
2008 | Tonnerre sous les Tropiques | Jay Baruchel (Kevin Sandusky)
2008 | High School Musical 3 : nos années lycée | Lucas Grabeel (Ryan Evans)
2008 | Charlie Bartlett | Anton Yelchin (Charlie Bartlett)
2008 | Drillbit Taylor : garde du corps | Alex Frost (Terry Filkins)
2008 | 30 jours de nuit | Mark Rendall (Jake Oleson)
2008 | There Will Be Blood | Paul Dano (Paul Sunday / Eli Sunday)
2007 | Lions et agneaux | Andrew Garfield (Todd Hayes)
2007 | À la croisée des mondes : la boussole d'or | (Pantalaimon)
2007 | Black Snake Moan | Justin Timberlake (Ronnie)
2007 | Feel the Music | Omarion Grandberry (Rob)
2007 | Jackass Deux - Le film | Spike Jonze (lui-même) et directeur artistique de la VF
2007 | Borderland | Rider Strong (Phil)
2006 | Il était une fois dans le Queens | Martin Compston (Mike O'Shea)
2006 | Wendy Wu | Andy Fischer-Price (Austin)
2006 | Playboy à saisir
2006 | Alpha Dog
2006 | American Girls 3 | Jake McDorman (Brad Warner)
2006 | Sexy Dance | Channing Tatum (Tyler Gage)
2006 | Réussir ou mourir | Tory Kittles (Justice)
2006 | Wu ji, la légende des cavaliers du vent | (seigneur de guerre)
2005 | Coach Carter | Antwon Tanner (Worm)
2004 | Cody Banks agent secret 2 destination Londres | Frankie Muniz (Cody Banks)
2004 | Frères de sang | Dong-gun Jang (Jin-tae)
2004 | Girl Next Door | Brandon Iron (Troy)
2004 | The Perfect Score | Leonardo Nam (Roy)
2004 | Jeepers Creepers 2 : le chant du diable | Travis Schiffner (Izzy Bohen)
2003 | Amours troubles | Todd Giebenhain (jeune leader)
2003 | Fusion | DJ Qualls (Taz "Rat" Finch)
2003 | Cody Banks : agent secret | Frankie Muniz (Cody Banks)
2002 | X-Men 2 | (Freezin Boy)
2002 | Igby | Kieran Culkin (Igby)
2002 | Hyper Noël | David Krumholtz (Bernard, l'elfe)
2000 | De si jolis chevaux
2000 | The Patriot, le chemin de la liberté | Gregory Smith (Thomas Martin)
2000 | Liées par le secret | (Pete)
2000 | Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête | Marc Pickering (Masbath jeune)
1999 | Jack Frost | Joseph Cross (Charlie Frost)
1999 | La Tête dans le carton à chapeaux | Lucas Black (Peejoe)
1997 | Bean | Andrew Lawrence (Kevin Langley)
1997 | Le Petit monde des Borrowers (enfant de la famille)
1997 | Buddy star des paniers rôle principal)
1997 | Le Fan (fils enlevé)
1996 | Pinocchio (Pinocchio)
1996 | L'île au trésor des Muppets (Jim Hawkins)
1996 | Candyman 2
1996 | La Rançon | Brawley Nolte (Sean Mullen)
1995 | Les Chenapans | Bug Hall (Alfalfa)
1994 | Piège en eaux troubles (enfant)

Films d'animation
2010 | Titeuf, le film (3D) (Titeuf, Hugo)
2010 | Dragons (Harold)
2008 | Horton (Jojo, l'enfant du maire)
2008 | Les Chimpanzés de l'espace (Ham)
2007 | Bienvenue chez les Robinson (Carl)
2006 | Cars (D.J)
2006 | The Wild (Duke, le lémurien)
2006 | La Véritable histoire du petit chaperon rouge (Secousse, l'écureuil)
2002 | Metropolis (Kenichi)
2002 | Le Voyage de Chihiro (Haku)
2001 | La Cour de récré : vive les vacances ! (Theodore Jasper "T.J." Detweiler)
2001 | Gloups ! je suis un poisson (Fly)
2001 | Digimon, le film (Tai)
1999 | Bartok le Magnifique (Ivan)
1997 | Anastasia (Dimitri jeune)
1996 | James et la pêche géante (James)
1996 | Toy Story (Andy)
1994 | Le Cygne et la princesse (Arthur jeune)
1992 | Mon voisin Totoro (Kanta)

Séries et feuilletons télévisés
Glee | Jonathan Groff (Jesse St James)
Terminator : Les Chroniques de Sarah Connor | Thomas Dekker (John Connor)
90210 Beverly Hills Nouvelle Génération | Tristan Wilds (Dixon Wilson)
Desperate Housewives | Beau Mirchoff (Danny Bolen)
Les Feux de l'amour | Blair Redford (Scott Grainger Junior)
Urgences | Scott Grimes (Archie Morris)
Newport Beach | Adam Brody (Seth Cohen)
Les Frères Scott | Brett Claywell (Tim Smith)
Le Caméléon | Michael T. Weiss (Jarod enfant (2e voix))
Les 4400 | Kaj-Erik Eriksen (Dany Farrell)
Le Monde de Joan | Michael Welch (Luke Girardi)
Smallville | Kyle Gallner (Bart Allen (Impulse)) et (Lex Luthor jeune)
Weeds | Hunter Parrish (Silas)
Will & Grace (Elliot (2ème voix))
La Guerre des Stevens | Shia LaBeouf (Louis Anthony Stevens)
7 à la maison | Wade Carpenter (Jordan)

Séries animés
1995 | L'Histoire sans fin (Bastie)
1997 | BT'X (Teppei Takamiya)
1997 | Les Kikekoi (Bébé Victor)
1998 | Neon Genesis Evangelion (Shinji Ikar)
1999 | Futurama (Cubert Farnsworth, Gunther(saison 1 à 3))
1999 | Rocket Power (Otto)
1999 | La Cour de récré (Theodore Jasper "T.J." Detweiler)
1999 | Digimon Adventure (Tai)
1999 | Norman Normal (Norman Stone)
2000 | Hajime no Ippo (Tatsuya Kimura)
2000 | Digimon Adventure 02 (Wormmon)
2001 | Mon ami Marsupilami (Alex)
2001 | Titeuf (Titeuf, Hugo)
2001 | Les Nouvelles Aventures de Lucky Luke (Billy the Kid)
2002 | Nom de code : Kids Next Door (Voix n°7)
2002 | Totally Spies (Arnold, voix additionnelles)
2002 | Kim Possible (Robin Trépide)
2002 | Jimmy Neutron (Carl Weezer)
2003 | Chocotte minute (Jakob)
2005 | Avatar, le dernier maître de l'air (Pesticide,voix additionnelles)
2005 | Danny Fantôme (Danny)
2005 | Le Petit Dinosaure et la vallée des merveilles (Petit-Pied (Nouveau doublage 2005))
2006 | Ben 10 (voix additionnelles)
2006 | Skyland (Mahad)
2006 | Team Galaxy (Spavid, Bobby, aliens)
2006 | La Vache, le Chat et l'Océan (le Chat)
2007 | La Légende des super-héros (Brainiac 5)
2007 | Phinéas et Ferb (Phinéas)
2007 | Afro Samurai (Jinno)
2009 | SpieZ! Nouvelle Génération (Lee)
2009 | Mr Bébé (Ludo)
2009 | Ben 10 : Alien Force (Kevin)
2009 | Batman : L'Alliance des héros (Green Arrow)


Christophe Peyroux (Dewey) [saison 1 et saison 2]
Biographie
Peu d'informations sur Christophe Peyroux, qui double avec brio la voix de Dewey (Erik Per Sullivan) dans Malcolm depuis le début de la série. Christophe Peyroux a beaucoup contribué à donner au Dewey français la facette à la fois naïve et manipulatrice du personnage, brillammant interprété par Erik Per Sullivan dans la version originale. À ce jour, nous ne connaissons aucun autre personnage doublé par cet acteur.

Yann Peyroux (Dewey) [à partir de la saison 3]
Biographie
À partir de la saison 3, Christophe Peyroux est remplacé par son frère, Yann Peyroux. Le changement de voix est donc très peu visible, et est probablement dû à un changement physique obligatoire chez un jeune garçon, la puberté et la mue de la voix ! Quoi qu'il en soit, Yann Peyroux est tout aussi brillant que son frère, et a également beaucoup contribué à donner au Dewey français la facette à la fois naïve et manipulatrice du personnage, brillammant interprété par Erik Per Sullivan dans la version originale. À ce jour, nous ne connaissons aucun autre personnage doublé par cet acteur.

Marion Game (Lois)
Biographie
Née le 31 Juillet 1942, Marion Game a tout d'abord été actrice de cinéma dans les années 70 et 80, dans des films tels que Les Bidasses en folie ou encore C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule. Elle collabore ensuite dans plusieurs doublages de films, notamment dans certaines voix récurrentes de séries policières comme Arabesque. Marion Game est la voix quasi-officielle de Jane Kaczmarek. Elle a fait une apparition dans la série Plus belle la vie dans le rôle de la mère raciste du lieutenant Jean-Paul Boher. Depuis novembre 2009, Marion Game interprète le rôle d'Huguette aux côtés de Gérard Hernandez dans la série à succès Scènes de Ménages diffusée sur M6.

Voxographie sélective
Films
2003 | Anything else, la vie et tout le reste | Stockard Channing (Paula)
2000 | Escrocs mais pas trop | Elaine May (May Sloan)

Films d'animation
2006 | Astérix et les Vikings

Séries télévisées
2006-2007 | Desperate Housewives | Shirley Knight (Phyllis Van De Kamp)
1998-2000 | Les Dessous de Veronica | Kathy Najimy (Olive Massery)
1990 | Beverly Hills | Carol Potter (Cindy Walsh)
1982 | Les enquêtes de Remington Steele | Stéphanie Zimbalist (Laura Holt)

Téléfilms
2003 | Menace sur le berceau | Cathy Lee Croshy (Joan Hollins)
2001 | Jenifer | Jane Kaczmarek (Valérie Estess)

Jean-Louis Faure (Hal)
Biographie
Jean-Louis Faure double le personnage de Hal dans Malcolm. Il s'agit là sans doute de l'un se ses meilleurs rôles : il est étonnant en effet de voir à quel point les voix française et originale sont similaires. Jean-Louis double également d'autres séries télé, comme Alias ou Nash Bridges



Voxographie sélective
Séries
2009-2012 | Breaking Bad | Bryan Cranston (Walter White)
Dr House | Currie Graham (Mark Warner), Wood Harris (Bowman)
2009 | How I Met Your Mother | Bryan Cranston (Hammond Druthers)
2009 | Prison Break | Robert Wisdom (Lechero)
2002 | Alias | Carl Lumbly (Marcus Dixon)
Nash Bridges | Cresson Williams (Antwon)
Legacy | Steven Williams (Isaac)


Page 1 | Page 2
FrenchEnglishGermanItalianSpanishPortugueseArabic

Recherche


Boutique
Malcolm : coffret intégral saisons 1 à 7
MALCOLM : COFFRET INTEGRAL SAISONS 1 à 7
99,99 €


Malcolm : l'intégrale de la saison 5
MALCOLM SAISON 7
29,99 €


Malcolm : l'intégrale de la saison 5
MALCOLM SAISON 6
29,99 €


Malcolm : l'intégrale de la saison 5
MALCOLM SAISON 5
29,99 €


Malcolm : coffret intégral des saisons 1 à 4
MALCOLM
COFFRET INTÉGRAL
DES SAISONS 1 À 4
69,99 €


Diffusions
6ter
Pas de diffusion actuellement

Dans l'actu
 VIDÉO. Frankie Muniz raconte le moment émouvant où il a tourné sa dernière scène dans Malcolm

 VIDÉO. Malcolm : une suite de la série sans Dewey ?

 Frankie Muniz, manager d’un groupe de musique

 Une suite à Malcolm ? Bryan Cranston confirme qu'il est chaud... et il n'est pas le seul !

 EXCLU. Frankie Muniz vient à Paris pour rencontrer ses fans !

Sondage
Sur Google+
Sur Facebook